Envoyer à un ami

En Quête de Biodiversité au Pays du Loup - du 1er au 8 août 2021

Un séjour pour étudier la biodiversité dans le Val d'Anniviers et comprendre l'impact du retour du loup sur l'écosystème. Voir descriptif détaillé

En Quête de Biodiversité au Pays du Loup - du 1er au 8 août 2021

Un séjour pour étudier la biodiversité dans le Val d'Anniviers et comprendre l'impact du retour du loup sur l'écosystème. Voir descriptif détaillé

3 participantes de chacune 9 ans
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Accueil > Nos actions > Journal de Bord des Opérations > Vacances Scientifiques > A l'affût de la Biodiversité > En Quête de Biodiversité au Pays du Loup - du 1er au 8 août 2021

Ajouter à ma liste de souhait

Le Journal de Bord

Dimanche

Raconté par Ilona

On est arrivés, on a mangé, on a aidé à débarrasser. Après s’êtres lavés les dents et mis en pyjama on a fait un tour des prénoms puis un Lucky luke des prénoms pour connaître les prénoms de tout le monde, puis nous sommes allés se coucher.

Lundi

Raconté par Ilona

On a pris le petit dej, puis on a préparé notre sac et nous sommes partis en balade avec le séjour sur les mathématiques du vivant. Avec l’application sur le téléphone de Laurène on a identifié des fleurs : Joubarbe des montagnes, Adénosyle des Alpes, Campanule barbue, Raiponse orbiculaire, Anémone alpine et le Rhododendron ferrugineux, avec des fleurs roses. Laurène nous avait préparé un jeu de piste sur les papillons. Tout au long de la balade, on a récolté des fiches espèces grâce aux indices. Sur les fiches, il y avait différentes espèces de papillons : le Citron, les Argus et Azurés, la Belle Dame, le Machaon et plein d’autres. On a aussi vu différentes espèces d’oiseaux : le Cassenoix moucheté, la Sitelle torchepot ou encore le Serin Cini. C’était trop bien !

On est rentrés pour manger au centre un peu plus tard que prévu, donc Laurène nous a laissé nous reposer jusqu’à 15h avant de reprendre les activités scientifiques. Laurène nous a expliqué comment le séjour allait se dérouler, comment nous servir des clés d’identifcations d’espèces, elle nous a aussi fait découvrir notre salle d’activité. On s’est fixés des objectifs sientifiques pour la semaine, moi mes objectifs personnels sont de voir un pinson des arbres et un faucon crécerelle ! Pour le programme scientifique il y a d’autres objectifs : inventorier la faune et la flore du site d’étude, tester des nouvelles clés d’identification, réaliser le protocole habitat là où on fera nos inventaires...

Après le goûter, activités extrascientifiques : FBI contre CIA ! Nous avons fait 2 équipes, chacun avait un code sur le bras et chaque équipe devait récupérer les codes de l’autre équipe sans faire voir son code. C’était trop bien !

Après, temps libre et douches jusqu’au dîner.

Raconté par Héloïse
Après le dîner à la veillée, nous avons joué à l’ambassadeur. On a fait 2 équipes, avec un ambassadeur dans chaque équipe qui changeait à chaque mot. L’ambassadeur allait voir Laetitia, l’animatrice polyvalente du centre. Elle lui donnait un mot, que l’ambassadeur devait faire deviner à son équipe. Dans la première partie, l’équipe lui posait des quesitons auxquelles il devait répondre par oui ou non. Dans la seconde partie, l’amabassadeur devait dessiner. Dans la troisième partie il devait mimer.

Ensuite nous sommes allés nous coucher.

Mardi

Raconté par Héloïse

On a pris le petit déjeuner, puis on a fait un « tribunal » pour débattre des règles de vie à appliquer pendant la semaine. Puis pour les activités scientifiques, nous sommes montées en télésiège en haut de la montagne juste au dessus du centre avec Laurène et Iliane, une autre éducatrice scientifique qui aime beaucoup les plantes. On a identifié des espèces de plantes, cette fois-ci en utilisant la clé d’identification pour se familiariser avec les critères. On a trouvé par exemple : la Joubarbe des montagnes, l’Aster des Alpes ou encore de l’Arnica. Avant de redescendre, nous avons fait un jeu. On allait voir Iliane qui avait des fiches avec des photos d’espèces sans le nom. On devait les retenir, puis courir vers Laurène qui avait les photos avec le nom des espèces. On devait lui dire le nom des espèces de notre fiche, celle ayant trouvé toutes ses espèces en premier gagnait la partie !

Ensuite on est rentrées manger au centre et nous y sommes restées l’après midi car il pleuvait. On a travaillé un peu sur les différents milieux naturels qu’on allait voir sur le site d’étude et Laurène nous a expliqué le protocole habitat que nous appliquerons.

Après le goûter, nous sommes allés à Chandolin acheter des souvenirs. J’ai acheté une petite marmote. Nous sommes rentrées pour le temps libre puis le dîner, et après nous avons joué à la sardine : une personne va se cacher, tous les autres comptent jusqu’à 30 puis chacun se sépare pour aller trouver la personne cachée. Quand on la trouve, on se cache avec elle et on ne dit rien ! C’était trop bien !

Pour la veillée, Jean, le directeur, et Antoine, un participant de 15 ans, nous ont fait un spectacle de magie.

Mercredi

Mercredi matin au forum Laetitia nous appris la danse de Ponga le Pingouin judoka. Ilona et Héloïse l’ont trouvé un peu agaçant mais Lalita a beaucoup aimé.

Pendant les activités scientifiques du matin, nous avons fait un jeu pour apprendre à reconnaître les oiseaux avec les participants du séjour nature au sommet. On a fait 3 équipes de participants : Ilona avec Dorian, Lalita avec Césaire et Héloïse avec Adèle. Laurène et Cathy nos animatrices ont joué aussi. Dans chaque équipe, une personne devait observer une photo d’un oiseau avec les jumelles et le décrire à son coéquipier, qui devait trouver quelle espèce c’était en regardant sur une fiche avec toutes les espèces et leurs noms.

L’après midi, comme il ne faisait pas beau, nous sommes restées au centre pour apprendre à reconnaître les famille de papillons et continuer à apprendre les oiseaux des montagnes, pour pouvoir mieux identifier les espèces quand nous iront sur le site d’étude. Nous avons bien retenu le chant du pipit des arbres : pipipipipipit tiouuuu tiouuu tiouuu tiouuu.

Après les activités scientifiques et le goûter, nous avons fait une pyramide des défis en activité extra-scientifique puis une veillée casino après le dîner. Pour la veillée casino, il y avait plusieurs petits jeux sur lesquels on pouvait miser du faux argent en billets imprimés. Il y avait un jeu de magie, un jeu de petits chevaux, ou encore un 421 (le but est de faire 4, 2 et 1 avec les dés en 3 essais). Laetitia s’était déguisée en voyante et elle prédisait notre avenir. Cathy était l’animatrice au jeu des petits chevaux, et Ilona a gagné beaucoup de sous à ce jeu mais elle a fini par tout perdre en pariant sur le mauvais cheval !

Jeudi

Jeudi matin, nous nous sommes levées un peu plus tard pour nous reposer avant les deux jours dans la montagne et le bivouac. Nous avons préparé nos sacs et les affaires, puis nous sommes partis en bus pour Saint Luc. Nous avons pris le funiculaire avec les participants du séjour Nature au sommet. Arrivés en haut, il y avait beaucoup de brume alors que la météo annonçait du beau temps. Heureusement, la météo s’est vite améliorée ! Nous avons pris le pic nic puis avons entamé notre trajet vers le site de bivouac. En chemin, nous avons attrapé plusieurs espèces de papillons que nous avons identifié, et nous nous sommes aussi entraîné à reconnaître les plantes que nous avons appris.

Sur le chemin, les participants du séjour mathématiques du vivant nous ont rejoint, et nous avons rejoint tous ensemble le site de bivouac en continuant à identifier les plantes et les papillons sur le chemin. Nous rentrons toutes les données observées dans une application qui nous permet de faire le suivi de la biodiversité sur le site d’étude.

Arrivés au lieu de bivouac, nous avons commencé à nous installer : couverture de survie, tapis de sol, sac de couchage…. Certains sont aussi allés cherché du bois pour faire le feu. Puis nous avons allumé le feu pour faire griller les saucisses et les chamalos. Après dîner, nous avons jou au loup garou auprès du feu et nous sommes allés dormir.

Vendredi

Vendredi matin, nous avons pris le petit déjeuner sur le lieu du bivouac puis avons rangé tout le matériel. Après ça, nous sommes allés avec Iliane, Laurène et les participants du séjour mathématiques du vivant dans une prairie humide à côté de notre lieu de bivouac. Nous avons fait un protocole de caractérisation de la végétation, puis avons inventorié les espèces présentes. Nous avons vu une libellule, la Cordulie alpestre, une Grenouille rousse, mais aussi des araignées, pleins d’espèces de papillons et des plantes que nous n’avions pas encore vu.

Ensuite, nous avons pic niqué puis nous avons entamé le chemin du retour. Cette fois-ci, nous n’avons pas pris le funiculaire : nous avons pris un chemin qui descend vers Saint Luc en suivant des cascades tout du long. Arrivés en bas, nous avons pris le goûter puis nous sommes allés prendre le bus pour retourner au centre.

Nos partenaires

Voir également